Comment relancer une conversation ? 20 façons d’éviter les silences gênants

comment-relancer-une-conversation

Auparavant, j’avais souvent du mal à engager des conversations et je me heurtais souvent à des silences gênants. Je me disais mais comment relancer une conversation de manière astucieuse ? Lorsque je me suis lié d’amitié avec des personnes socialement compétentes, j’ai appris à maintenir les sujets intéressants. Dans ce guide, je vais vous montrer comment mener une conversation.

Cela vous rendra plus confiant dans les situations sociales, vous aidera à vous faire des amis et renforcer vos relations sentimentales. Voici comment entretenir une conversation :

1. Posez des questions ouvertes

Les questions fermées n’appellent que deux réponses possibles : oui ou non.

Exemples de questions fermées :

  • Comment vas-tu aujourd’hui ?
  • Le travail était-il bon ?
  • Le temps était-il agréable ?

Les questions ouvertes, en revanche, encouragent les réponses plus longues. Exemples de questions ouvertes :

  • Qu’avez-vous fait aujourd’hui ?
  • Qu’avez-vous fait au travail aujourd’hui ?
  • Quel est votre type de temps idéal ?

Les questions fermées ne sont pas toujours mauvaises ! Mais si vous avez du mal à entamer une conversation, vous pouvez essayer de poser une question ouverte de temps en temps.

Vous allez me dire :  « Mais si je demande à quelqu’un ce qu’il a fait au travail, il risque de répondre : « Oh, comme d’habitude. »

Exact ! Lorsque nous posons ce genre de questions, les gens pensent souvent que nous sommes simplement polis. (Il se peut aussi qu’ils soient occupés ou qu’ils n’aient pas envie de parler).

Pour montrer que nous voulons réellement poursuivre la conversation, nous devons…

2. Poser des questions suivies

Pour montrer que vous vous souciez réellement de la façon dont votre interlocuteur répond à vos questions, posez-lui d’autres questions. Lorsque nos conversations s’arrêtent, c’est généralement parce que nous ne paraissons pas assez sincères et intéressés.

Exemple :

  • Vous : « Qu’est-ce que tu as fait aujourd’hui ? »
  • Lui : « Du travail, principalement. »
  • Vous [question suivie] : « Comment se passe le travail pour vous en ce moment ? »
  • Lui : « Bien. Je pense que ça va… »

(Votre ami est plus motivé pour donner une réponse plus longue car vous avez posé une question complémentaire, ce qui permet de poursuivre la conversation). Vous allez me dire encore une fois « Mais je ne veux pas passer pour un policier et poser des questions tout le temps ! ». Entre les questions, vous voulez aussi partager un peu de vous-même. J’ai une astuce pour trouver le bon équilibre. Ça s’appelle la méthode IFR :

3. Comment relancer une conversation : L’équilibre entre les questions et le partage

Pour trouver un bon équilibre entre le partage et les questions, vous pouvez essayer la méthode RSR.

RSR signifie :

  • Requête – Posez une question sincère
  • Suivi – Posez une question de suivi
  • Rattacher – Partagez quelque chose à votre sujet pour interrompre vos questions et maintenir l’équilibre de la conversation.

Exemple :

  • Vous [requête] : Quel est la météo idéale pour toi ?
  • Votre ami(e) : Hmm, j’aime bien quand c’est nuageux avec un petit peu de soleil
  • Vous [suivi] : Donc vivre ici à Nice doit être bien trop chaud pour toi ?
  • Ton ami(e) : Oui, j’utilise souvent la climatisation !
  • Vous [rattacher] : J’aime bien quand il fait chaud mais seulement pendant les vacances. Les jours de travail, j’aime qu’il fasse frais pour pouvoir mieux réfléchir.

Maintenant, vous pouvez répéter la séquence en vous informant à nouveau. Après la réponse de la personne, vous pouvez poursuivre, raconter, demander, et ainsi de suite.

Vous voyez comment la méthode RSR créé ce bel équilibre dans la conversation ?

« Mais comment puis-je trouver toutes ces questions ? » Pour cela, j’imagine une chronologie…

4. Imaginez que l’autre personne a une frise chronologique

(Photo frise chronologique)

Pour lancer une conversation, visualisez une ligne de temps. Votre objectif est de remplir les blancs. Le milieu est « maintenant », ce qui constitue un point de départ naturel pour la conversation. Vous commencez donc à parler du moment présent, puis vous avancez et reculez le long de la frise chronologique.

Une conversation naturelle s’éloigne du moment présent pour se projeter dans le passé et le futur. Elle peut commencer par quelques commentaires banals sur la qualité de la nourriture que vous mangez au dîner et peut finir par porter sur les rêves ou l’enfance.

Exemples :

Questions sur le moment présent

  • « Comment trouvez-vous les rouleaux de saumon ? »
  • « Connais-tu le nom de cette chanson ? »

Questions sur le futur proche

  • « Quel genre de travail faites-vous/qu’étudiez-vous ? Comment l’aimez-vous ? »
  • « Qu’allez-vous faire pendant votre visite ici à [lieu] ? ».
  • « Comment s’est passé votre voyage ici ? »

Questions sur l’avenir à moyen et long terme

  • « Quels sont vos projets en ce qui concerne… ? »
  • « Votre travail est-il chargé, ou avez-vous du temps libre ? Avez-vous des projets pour vos prochaines vacances ? »
  • « D’où êtes-vous originaire ? Comment se fait-il que vous ayez déménagé ? »
  • « Que faites-vous quand vous ne travaillez pas ? »

En imaginant une ligne de temps visuelle du présent, du passé et du futur de quelqu’un, vous serez en mesure de trouver des questions plus facilement.

5. Évitez de poser trop de questions à la suite

J’ai compilé les questions ci-dessus sous forme de liste pour votre référence. Cependant, vous ne voulez pas interroger votre interlocuteur, vous voulez avoir une conversation. Entre ces questions, partagez des informations pertinentes sur vous-même. La conversation peut partir dans n’importe quelle direction, loin de la ligne de temps.

(Voici mon guide sur la façon d’avoir une conversation sans poser trop de questions).

6. Comment relancer une conversation : Soyez sincèrement intéressé

Ne posez pas de questions pour le plaisir de poser des questions – posez-les pour apprendre à connaître quelqu’un !

Voici comment engager une conversation : montrez un véritable intérêt pour les gens. Si vous le faites, ils seront beaucoup plus motivés pour partager et poser des questions sincères sur vous aussi. Voici une liste de 222 questions pour apprendre à connaître quelqu’un.

7. Trouvez des intérêts communs à aborder

Pour qu’une conversation dépasse le stade des banalités, vous devez tôt ou tard trouver un intérêt commun à aborder. C’est pourquoi je pose des questions ou je mentionne des choses qui, selon moi, pourraient intéresser les gens.

À votre avis, de quoi la personne dont vous parlez pourrait-elle aimer parler ? De littérature, de santé, de technologie, d’art ? Heureusement, nous pouvons souvent faire des suppositions sur ce qui pourrait intéresser quelqu’un et l’intégrer à la conversation.

Si vous lisez beaucoup, vous pourriez dire : « Je viens de terminer Le Rouge et le Noir de Stendhal. Est-ce que vous lisez beaucoup ? »

Si vous n’obtenez pas de réponse positive, essayez de demander quelque chose d’autre ou de mentionner autre chose à un moment ultérieur. Ainsi, si vous mentionnez les livres, mais que votre interlocuteur ne semble pas intéressé, vous pouvez dire : « J’ai enfin pu voir Blade Runner. Tu aimes la science-fiction ? »

Pourquoi les intérêts communs sont-ils si puissants pour lancer une conversation ? Parce que lorsque vous en trouvez un, vous obtenez cette connexion spéciale que vous n’obtenez qu’avec les personnes avec lesquelles vous partagez des intérêts. À ce stade, vous pouvez laisser les petites conversations derrière vous et discuter de quelque chose que vous aimez vraiment tous les deux.

8. Faites face à l’autre personne et gardez le contact visuel

Si vous vous sentez mal à l’aise ou si vous n’aimez pas être entouré de gens, vous pouvez intuitivement regarder ou détourner le regard de votre interlocuteur. Le problème est que les gens interprètent cela comme un désintérêt ou même une malhonnêteté, ce qui signifie qu’ils ne voudront pas s’investir dans la conversation.

Pour signaler que vous écoutez, assurez-vous de faire ce qui suit :

  • Faites face à la personne
  • Gardez le contact visuel tant que la personne parle.
  • Faites des commentaires comme des hochements de tête et des « hmm ».

9. Comment relancer une conversation : Utilisez la règle FIRH

Parlez de votre Famille, de vos Interêts, de vos Rêves et de vos Hobby. Ce sont des sujets sûrs qui fonctionnent dans la plupart des situations.

Pour moi, la famille, la profession et les loisirs sont des sujets de conversation banals. Les conversations vraiment intéressantes portent sur les passions, les intérêts et les rêves. Mais vous devez faire la conversation avant que les gens ne soient suffisamment à l’aise pour se plonger dans des sujets plus profonds.

10. Revenir à un sujet précédent

Les conversations ne doivent pas nécessairement être linéaires. Si vous vous retrouvez dans une impasse, vous pouvez faire quelques pas en arrière et parler de quelque chose que l’autre personne a mentionné en passant.

Par exemple :

  • « Alors, parlez-moi encore de ce voyage à Amsterdam dont vous avez parlé plus tôt. J’aimerais beaucoup savoir ce que tu y as fait. »
  • « Je crois que tu as dit que tu venais de commencer à apprendre à peindre à l’huile ? Comment ça se passe ? »

11. Racontez une histoire

Des histoires brèves et intéressantes peuvent rendre une conversation plus vivante et aider les autres personnes à mieux vous connaître. Préparez deux ou trois histoires à raconter. Elles doivent être faciles à suivre et vous dépeindre comme un être humain attachant.

Si quelqu’un apprécie votre histoire et qu’il a un bon sens de l’humour, vous pouvez lui demander une histoire en retour. Par exemple, vous pouvez dire : « OK, c’est mon moment le plus embarrassant de l’année. Quel est le tien ? »

12. Comment relancer une conversation : Restez bien informé

Prendre 10 minutes chaque jour pour parcourir les actualités et les dernières tendances des médias sociaux peut vous aider si une conversation s’étiole. Lisez aussi quelques histoires de faits divers ou amusantes. Si vous êtes généralement bien informé, vous serez en mesure d’avoir une conversation sérieuse ou légère, selon le contexte.

13. Dites tout ce qui vous passe par la tête

Cette technique, parfois appelée « blurting », est le contraire de la réflexion excessive. Lorsque vous essayez de trouver quelque chose à dire, allez-y avec la première chose qui vous vient à l’esprit (sauf si elle est offensante).

Ne vous souciez pas de paraître intelligent ou spirituel. Si vous observez les gens qui font la conversation, vous remarquerez que la plupart des choses qu’ils disent sont assez banales – et ce n’est pas grave.

Vous n’avez pas toujours envie de vous épancher. Cependant, le fait de faire cet exercice pendant un certain temps peut vous aider à moins réfléchir.

14. Demandez un conseil ou une recommandation

Comment relancer une conversation ? Demander à quelqu’un des conseils sur un sujet qu’il aime est un bon moyen d’entamer une conversation sur ses centres d’intérêt. La conversation sera également agréable pour vous car vous obtiendrez des informations utiles.

Par exemple :

  • « Au fait, je sais que tu t’intéresses beaucoup à la technologie. Je dois bientôt changer mon téléphone. Y a-t-il des modèles que vous me recommanderiez ? »
  • « Vous êtes un très bon jardinier, non ? Avez-vous des conseils pour vous débarrasser des pucerons ? »

15. Préparez les sujets à l’avance

Si vous vous rendez à un événement social et que vous savez qui y sera, vous pouvez préparer quelques sujets de conversation et questions à l’avance.

Par exemple, si vous allez à la fête d’un ami et que vous savez qu’il a invité beaucoup de ses anciens amis de l’école de médecine, il y a de fortes chances que vous rencontriez des médecins. Vous pourriez préparer quelques questions sur ce que c’est que de travailler comme médecin, comment ils ont choisi leur carrière, et ce qu’ils aiment le plus dans leur travail.

16. Comment relancer une conversation : Ayez l’esprit d’un débutant

Lorsque quelqu’un commence à parler d’un sujet qui vous est totalement étranger, profitez du fait que vous n’avez aucune connaissance de base. Posez-lui des questions de débutant. Vous pourrez ainsi entamer une grande conversation, et l’autre personne aura l’impression que vous vous intéressez vraiment à ses intérêts. Voici quelques bonnes questions de débutant :

  • « En quoi consiste exactement [son passe-temps ou son domaine] ? »
  • « Comment faites-vous/comment avez-vous appris [leur compétence] ? »
  • « Qu’est-ce qui pose le plus de problèmes aux gens lorsqu’ils débutent ? »
  • « Qu’est-ce que vous préférez dans [leur passe-temps ou domaine] ? »

17. Restez positif

Si vous critiquez les intérêts d’une autre personne, elle ne voudra probablement pas vous parler et la conversation risque de devenir gênante.

Au lieu de critiquer, essayez ce qui suit :

Mettez-vous au défi de découvrir pourquoi la personne aime tant son hobby. Il se peut que son intérêt soit plus important que vous ne le pensez.

Essayez de trouver un terrain d’entente. Par exemple, si quelqu’un parle de son amour de l’équitation et que vous trouvez cela ennuyeux, vous pouvez élargir le sujet et commencer à parler de sports de plein air en tant que sujet général. À partir de là, vous pouvez parler de la nature, du maintien en forme ou des questions environnementales.

18. Répondez à sa question

Si quelqu’un vous pose une question, il est probable qu’il sera heureux de parler du même sujet.

Par exemple :

  • Lui : Qu’aimez-vous faire le week-end ?
  • Vous : J’ai l’habitude de sortir avec mes amis tous les vendredis et de jouer à des jeux de société. Parfois, quelques-uns d’entre nous font une randonnée ou vont voir un film le samedi. Le reste du temps, j’aime lire, passer du temps avec ma famille ou essayer de nouvelles recettes. Et vous ?

19. Comment relancer une conversation : Regardez autour de vous pour trouver l’inspiration

Associez une observation à une question. Par exemple, si vous parlez à quelqu’un lors d’un mariage, vous pouvez dire :

  • « C’est un endroit tellement beau pour une cérémonie de mariage ! Comment connaissez-vous le couple ? »

Même un simple espace peut lancer une conversation. Par exemple, disons que vous êtes dans une salle de conférence blanche et ennuyeuse, attendant le début d’une réunion.

Vous pourriez dire : « Je pense parfois que les salles de conférence devraient être un peu plus conviviales. Si j’en avais la possibilité, j’y mettrais un canapé, peut-être même une bonne machine à café… ça pourrait être un espace cool en fait ! » Cela pourrait lancer une discussion sur la décoration intérieure, le café, le mobilier ou les espaces de travail en général.

20. Comment relancer une conversation : Faites et testez des hypothèses

Par exemple, si vous parlez à un passionné de moto, il est logique de lui poser des questions sur les motos ou le vélo. Mais vous pouvez aller un peu plus loin. Demandez-vous :

  • « Qu’est-ce que cet intérêt suggère à leur sujet ? Qu’est-ce qu’il peut aimer ou apprécier d’autre ? »

Dans ce cas, vous pourriez deviner que quelqu’un qui aime le vélo pourrait également aimer :

  • Les sorties en voiture/voyages
  • Les sports à haute énergie/extrêmes
  • Les aspects de la culture motarde autres que la moto, comme les tatouages.

Vous n’êtes pas obligé de lui poser des questions directes sur ces sujets. Vous pouvez les intégrer à la conversation de manière naturelle et discrète.

Par exemple, au lieu de dire « Alors, tu as des tatouages ? » ou « Tu aimes les motos, ça veut dire que tu aimes les tatouages ? », vous pouvez parler des tatouages que vous aimeriez avoir (si c’est vrai) ou d’un tatouage sympa que vous avez vu sur quelqu’un d’autre. Si votre hypothèse est correcte, ils se laisseront volontiers entraîner par le sujet.

Comment relancer une conversation en ligne

La plupart des conseils de ce guide s’appliquent également lorsque vous parlez à quelqu’un en ligne. Que vous vous rencontriez en personne ou sur Internet, vous souhaitez avoir une conversation équilibrée, découvrir ce que vous avez en commun et apprendre à vous connaître.

Voici quelques conseils supplémentaires pour les conversations en ligne :

Utilisez des photos, des chansons et des liens comme sujets de conversation.

Envoyez une photo de quelque chose d’inhabituel ou de drôle que vous avez remarqué, une chanson que vous aimez ou un lien vers un article qui vous a fait penser à l’autre personne. Dites-lui ce que vous en pensez et demandez-lui son avis.

Partagez une activité en ligne

Les activités partagées peuvent susciter la conversation en personne, et il en va de même en ligne. Par exemple, vous pouvez regarder un film ensemble, répondre au même questionnaire de personnalité, faire une visite virtuelle d’un musée ou écouter la même liste de lecture.

Proposez un appel vocal ou vidéo

Certaines personnes ont du mal à s’exprimer par messages mais sont douées pour les conversations en temps réel. Si vous avez rencontré une personne en ligne qui vous plaît, mais que la conversation est un peu gênante, demandez-lui si elle serait heureuse de discuter par téléphone ou par vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *